Aïkido Dordogne      Comité Départemental FFAAA de la Dordogne      Aïkido Dordogne

Aïkido Dordogne

L'AIKIBUDO

A la fin du XIXème siècle, à l'issue de combats fratricides entre clans, le temps des samurais en armes prit fin. Le seigneur Saïgo Tanomo, décida alors d'autoriser l'enseignement de ses techniques à certaines personnes extérieures à son clan.

En 1898, Takeda Sokaku formalisa tout l'héritage martial qu'il avait reçu, sous le nom de Daïto Ryu Jujutsu et en assura la renommée.   

De 1920 à 1931, le grand Maître TAKEDA Sokaku transmit à son disciple UESHIBA Moritaka, qui devait se faire connaître sous le nom de Maître Ueshiba Morihei, les connaissances de base et les techniques du Daïto Ryu Aïki Jujutsu.

 

Le Maître Ueshiba transmit à son tour après les avoir fait évoluer, ses connaissances à des élèves, parmi lesquels : MOCHIZUKI MINORU.    

En 1951, Maître MOCHIZUKI Minoru fut envoyé en Europe pour une mission culturelle officielle. Il fit découvrir l'art de son maître, selon sa propre expérience martiale sous le nom d'AIKIDO-JUJUTSU. A son retour au Japon, Maître MochizukiI forma un jeune judoka français, Jim ALCHEIK, dans son dojo le YOSEIKAN.    

En 1957, Jim Alcheik revenant du Japon représenta officiellement en Europe l'Aïkido Jujutsu du Yoseikan et créa la Fédération Française d'Aïkido-Taijitsu et de Kendo. Alain FLOQUET devint l'un de ses assistants. Jim ALCHEIK disparut tragiquement en 1962.

Pour assurer l'avenir de l'Aïkido-jujutsu en France, Alain Floquet prit alors contact avec Maître Mochizuki qui envoya à Paris son fils Hiroo pour développer cet art.    

En 1966, Alain Floquet fut nommé Directeur Technique de l'école d'AIKIDO-YOSEIKAN pour la France. En 1973, il fonda le C.E.R.A. (Cercle d'Etudes et de Recherches sur l'Aïkibudo).    

En 1978, le Maître Mochizuki Minoru lui délivra le grade de 7ème Dan et le titre de "KYOSHI", reconnaissant ainsi l'importance de son action.

En 1980, Maître Floquet décida de nommer le contenu de sa pratique "AIKIBUDO" cela en plein accord avec le Maître Mochizuki Minoru. En 1983, l'Aïkibudo, s'uni à l'Aïkido afin de fonder en tant que co-discipline, la Fédération Française d'Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires (F.F.A.A.A.).

Depuis, sous l'impulsion de maître Alain Floquet, cet art se développe dans le monde entier où il trouve de plus en plus d'adeptes.


Comité Départemental FFAAA de la Dordogne
13 Boulevard Victor HUGO
B.P. 740
24107 BERGERAC Cedex

Carte